BORDEAUX  16 Janvier 2019 : 




Dans l’attente de son 2° procès déclenché par l’Ordre des médecins de Gironde pour non paiement de cotisation, qui doit avoir lieu vendredi matin,
Bernard COADOU, médecin retraité sans activité rémunérée, 
est à nouveau amené à expliquer pourquoi il refuse de financer cette institution ordinale.
Il vient expliquer ici un des aspects de sa motivation, sa démarche s’inscrit dans la mémoire :

- Du Dr Sabatino SCHINAZI: 

Ce « médecin des pauvres » a exercé la médecine générale dans le quartier de Bordeaux Nord de 1921 à 1942, avec un dévouement remarquable. 

Par la suite, sa marche vers la mort organisée par les responsables français et l’occupant nazi, a été favorisée par la complicité de l’ordre des médecins de Gironde... Ce dernier n’a jamais reconnu sa responsabilité et ne s’en est jamais excusé depuis...


- Et du Dr Charles NANCEL-PENARD. 
Ce médecin remarquable a exercé entre autres la pneumologie à Bordeaux. 

Il a eu un destin funeste organisé par les responsables français de l’époque et l’occupant nazi, avec la complicité active de l’ordre des médecins de Gironde... Ce dernier n’a jamais reconnu sa responsabilité et ne s’en est jamais excusé depuis..

NOTA: 
Vous trouverez le détail des biographies et réquisitoires dans les deux publications précédentes...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Lettre au nouveau président de la CDC (Mr MOSCOVICI)

Monsieur  le Président,   C’est avec intérêt que nous prenons acte de votre entrée en fonction à la Présidence de la Cour des Comptes don...