Un Permis d'exercice médical à la botte de l'ordre ???



Communiqué de presse du MIOP du 5-2-2019, relatif au projet de « permis d’exercice médical » qui devrait être repassé tous les 5 ans !

Agnès BUZYN- Ordre des médecins, QUELLE ETRANGE COLLABORATION !

Nous avions été surpris par la « standing - ovation » déclenchée par le discours d’Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, lors du 2° congrès de l’ordre des médecins à Paris en octobre 2018. Mais à la lecture de son discours, cette surprise d’un tel accueil par les médecins ordinaux a fait place à une explication. Elle y annonçait son cadeau conséquent à ce syndicat médical obligatoire: lui accorder un pouvoir supplémentaire important, relatif au projet d’accréditation périodique des médecins (cf rapport Huzan).
Ainsi donc, alors que l’ordre des médecins :

A réussi à se créer en France le 7 Octobre 1940 dans le contexte de la révolution nationale pétainiste, a mis beaucoup de zèle à dénoncer les médecins juifs, communistes, francs maçons et à prendre toute sa part dans les assassinats de confrères (Mme BUZYN est bien placée pour connaitre ce dossier )

s’est installé depuis dans un déni de mémoire incompatible avec les fondements de notre démocratie et a présenté en 1997 une pseudo repentance partielle ;

a prouvé sa nocivité chronique dans plusieurs grands domaines ;
-maitrise de la fécondité ;
-faillite dans l’organisation des urgences (cf éviction du Pr HOERNI en 2002 de la présidence ordinale) ; 
-opposition à la politique conventionnelle de notre sécurité-sociale ;
-défense absolue de la liberté d’installation des médecins qui est un des facteurs de la constitution des déserts médicaux ;
-collusion avec les employeurs au mépris de l’intérêt des salariés, des pratiques professionnelles et du secret médical (cf les centaines de procès et les sanctions disciplinaires frappant notamment de nombreux médecins généralistes, médecins du travail et psychiatres) ;
–défense des intérêts des « médecins dépasseurs » contre l’intérêt des usagers et l’accès aux soins pour tous dans le dossier des dépassements d’honoraires médicaux (symbole d’injustice sociale, en constante augmentation) ;

recueille un désintérêt majoritaire manifeste parmi les médecins (cf entre autres l’abstention de 75% lors des élections des conseils départementaux tous les 3 ans et le sondage Odoxa de nov. 2018 montrant un désaveu important) ;

reste figé sur des principes déontologiques flous (cf le tact et la mesure dans les pratiques tarifaires) ou rétrogrades (devoirs de confraternité , de respect de l’image de la profession ...) ;

révèle régulièrement de nouvelles affaires (cf récemment, les fraudes de son ex-dirigeant national historique, Patrick ROMESTAING, la dissolution de l’ordre départemental des Bouches du Rhône ...etc...)

...Mme la Ministre Agnès BUZYN va lui mettre dans sa corbeille un nouveau pouvoir !
page1image23912page1image24072

STOPPONS CETTE COLLABORATION ETRANGE 
et ouvrons un réel débat dans lequel nous souhaitons prendre toute notre place !
page1image26224
MIOP - 11 Passage de la Main d'Or, 75011 Paris - Pour contact : 0186767009 - mmiop2016@gmail.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Lettre au nouveau président de la CDC (Mr MOSCOVICI)

Monsieur  le Président,   C’est avec intérêt que nous prenons acte de votre entrée en fonction à la Présidence de la Cour des Comptes don...