Le Dr FROBERT passe au TRIBUNAL de L'ORDRE après sa pétition à 83 000 signatures

MANIFESTE du Dr FROBERT (GARD)

L’ordre des médecins créé par le régime de Vichy et recréé à la Libération a correspondu à une certaine époque de la médecine, à un accord historique entre la médecine libérale et les pouvoirs publics qui cherchaient à offrir un système d’accès aux soins à la population française aux sorties des années terribles de la deuxième guerre mondiale, à cette époque historique la médecine était exclusivement libérale avec un paiement direct à l’acte et des tarifs non conventionnés.
La création de l’Ordre fait partie de ce compromis historique il n’y avait alors que moins de 20 000 médecins, exactement 18 000 avant la guerre…aujourd’hui il y a 217 402 médecins actifs et 82 000 médecins retraités, si en 1945 on pouvait admettre que 18 000 médecins libéraux cotisent pour créer un Ordre censé les organiser , les surveiller et les représenter on ne peut aujourd’hui admettre le même rôle et un financement exponentiel représentant par les cotisations obligatoires des actifs et les cotisations obligatoires des retraités 86 millions d’euros annuels.
Pour quels services, pour quelle parole, pour quel rôle politique, pour quel rôle social ?
A l’évidence la situation actuelle où les syndicats médicaux existent et permettent la pluralité des expressions, où des comités d’éthique existent au niveau national et au niveau des établissements publics, où rien ne justifie une double juridiction et une condamnation d’un médecin non poursuivi par les tribunaux civils.
Le Dr Bouet actuellement président de l’ordre national revendique un rôle politique, comme son conseil national, de quel droit et avec quel financement ?
Tout cela est un anachronisme, un racket des médecins qu’il convient de dénoncer.
Mais comment ? Les élections à l’ordre des médecins se font par cooptation sans présentation d’un projet éthique ou social, de fait elles sont fréquentés par moins de 20% du corps médical retraités compris…il y a donc impossibilité de présenter une opinion.
En faisant cette déclaration aujourd’hui et même si le tribunal d’instance me donne raison je peux être poursuivi et interdit d’exercer !!
Je n’ai qu’un moyen la voie pétitionnaire et la désobéissance, le non paiement de mes cotisations à l’ordre national et à l’ordre régional, tout en respectant les fonctions administratives de l’ordre départemental et en payant cette cotisation locale et purement administrative.
J’ai écrit une pétition signée par 83 000 personnes sur les déserts médicaux qui contenait aussi la critique de la responsabilité de l’ordre dans cette situation en faisant la proposition détaillée d’un réseau national de centres de santé, cette pétition qui contenait es propositions de pratiques avancées pour les infirmiers, de pratiques préventives, d’assistants médicaux, d’augmentation des salaires des médecins et des professionnels de santé m’a valu d’être le premier pétitionnaire auditionné par le CESE et dans son article quatre le CESE reprenait mes propositions, d’autres ont été reprises par la ministre de la santé.
Mais à aucun moment l’ordre des médecins n’a écrit une ligne sur cela, à aucun moment l’ordre des médecins ne m‘a invité dans un débat.
L’ordre des médecins n’a qu’une voix celle du Dr Bouet et de ses conseillers nationaux, une voix caricaturale, une vieille voix en retard sur les changements nécessaires, sur la réalité.
Je demande à n’être plus obligé de payer la part nationale et régionale à l’ordre des médecins et j’appellerai mes confrères à faire de même.
Cotisation nationale :
162 euros pour 217402 actifs soit 35,219 124 millions d’euros et 81 euros pour 84 440 médecins retraités soit 6 755 200 euros
Au total le conseil national est financé à hauteur de 42 millions d’euros annuels !!!
Pour quels travaux connus ? Pour quelle évolution des pratiques médicales ?
L’Ordre National s’est illustré en digne héritier du régime Pétainiste par son combat acharné contre Simone Veil, pour ses prises de position contre le conventionnement des médecins, pour l’indéfectible soutien à la médecine libérale au détriment de la médecine salariée, ses prises de position historiques n’ont pas évolué aujourd’hui.
Aujourd’hui le président de l’Ordre National des médecins le Dr Bouet revendique un rôle politique publiquement dans un livre personnel mais où il usurpe son titre de président de l’ordre au mépris de l’article 13 du code de déontologie.
Il revendique ainsi son opposition au développement de la médecins en maison médicale pluridisciplinaire , il revendique son opposition à la généralisation du tiers payant, il ne dit pas un mot sur les « fake médecines » et en particulier l’homéopathie dont il légitime dans son livre la certification, il revendique publiquement que les médecins ayant alerté dans le journal « Le Monde » sur ces fake médecines peuvent être poursuivis et interdits d’exercer par les tribunaux régionaux de son Ordre des médecins, il ne demande jamais la revalorisation des salaires des médecins hospitaliers ainsi que des personnels de santé des hôpitaux mais il revendique l’ouverture des hôpitaux publics à la médecine libérale.
Ces positions revendiquées dans son livre, dans les réunions multiples pendant la campagne électorale présidentielles aux frais de tous les médecins, puisées dans le scandaleux budget national de 42 millions d’euros annuels ne représentent que l’opinion de médecins surtout soucieux de l’hégémonie libérale et ne représente pas la diversité des opinions des médecins.
Ainsi l’Ordre National a fait un hold up sur les 301 000 cotisants pour afficher une politique de santé, des conceptions datées de l’exercice médical.

Je refuse de participer à son financement.
Cotisation régionale :
40 euros pour chaque médecin chaque année soit 8 696 000 euros par les actifs et 1 688 600 euros par les médecins retraités soit 10 384 000 !!!
Pour quels services ?
Pour un tribunal interne corporatiste dont les décisions entérinent les décisions des tribunaux civils ou condamnent un médecin sans motif existant dans le code civil, par exemple parce qu’il a critiqué l’ordre des médecins !!
En fait ces sommes colossales servent à servir des émoluments aux inquisiteurs de l’Ordre des Médecins….et à cacher les abus de pratique de confrères bien en cour pour les conseillers ordinaux…même par exemple dans le cas du Dr Le Scouarnec …il s’agit d’un chirurgien poursuivi pour pédophilie…mais pas contestataire !!
Je refuse de participer au financement de tribunaux parallèles de nature corporatiste correspondant bien à l’esprit du gouvernement du maréchal Pétain d’une police interne au corps médical à visée idéologique ; sous Pétain cette police a servi à dénoncer, entre autres, des médecins juifs et à les faire déporter.

Dr Alain FROBERT - 24 nov. 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Lettre au nouveau président de la CDC (Mr MOSCOVICI)

Monsieur  le Président,   C’est avec intérêt que nous prenons acte de votre entrée en fonction à la Présidence de la Cour des Comptes don...