APPEL à ADHESION au MIOP pour 2021

Chers toutes et tous, Compagnes et compagnons d'opinion.

L'année 2021 commence avec une certitude, rien ne sera comme avant. 

L'année passée a été obscurcie par l'épidémie qui a freiné incroyablement la liberté de penser et l'esprit d'initiative, au plus profond de la société et de chaque individu. 

Le bureau du MIOP a essayé cependant de rester vigilant et actif, à preuve les nombreux communiqués de presse et actions réalisées, auxquelles nous avons tenté de vous associer régulièrement tout au long de l'année .

Hélas la mobilisation est difficile, même si elle est facilitée par ce qu'on appelle les réseaux sociaux, que nous utilisons au maximum, mais dont en même temps nous nous méfions, ce qui fait par exemple que nous n'avons pas investi des champs comme Twitter ou instagram, et assez peu Facebook. Le bureau lui s'est réuni en visioconférence une fois pas mois toute l'année, et nous alimentons un BLOG dont l'objectif est d'être une source de riches informations. www.miop.pro

En 2020, nous avons perdu 30 adhésions par rapport à 2019, mais gagné 250 sympathisants grâce au « manifeste DOS ». 

Les adhésions ont, de notre point de vue, plus de poids car elles nous permettent de considérer que les personnes signataires ont une vraie communauté de vues et une réelle capacité de mobilisation. 

Nous savons le pouvoir néfaste des menaces des Ordres, elles font craindre à chacun.e que s'y opposer risque d'influencer sur sa carrière, de se voir tatouer d'une étiquette indélébile de rebelle à l'autorité. Certain.e.s ont d'ailleurs subi les foudres des tribunaux d'exception de ces organismes surannés, corporatistes et patriarcaux ( Drs Dominique HUEZ, Karine DJEMIL entre autres). 

Vous avez constaté aussi comme nous que les différents pouvoirs politiques ( de droite comme de gauche ) ont continué à les légitimer, parfois contre toute attente ( cf Mitterand et son programme commun, Marisol TOURAINE, Agnès BUZYN... la liste est longue et reste à faire...) et ce SURTOUT au mépris des règles de confusion des pouvoirs, dont celle de séparation des juges et parties.

Cependant l'actualité a eu des temps forts,  dont 5 principaux: 

  • Les vérités enfin confirmées par le rapport de la CDC du 9-12-2019 ( COUR des COMPTES) sur les scandales internes de l'ODM ( Ordre Des Médecins), et dont on ne saurait assez répéter combien il est essentiel de le lire en entier pour s'en convaincre ( d'autres ordres y ont eu droit précédemment, aussi critiques).

  • Le procès pour non paiement de cotisation retraité du Dr BUSCH à FOIX en Ariège, et qui semble avoir fort intéressé la juge référente, puisqu'elle a reporté son jugement pour demandes de compléments d'infos auprès du CDOM 09, à noter que c'est la 1ère fois que la condamnation n'est pas plus expéditive...

  • Le futur procès du Dr LE SCOUARNEC à Lorient, suite à celui de Saintes, pour PÉDO-CRIMINALITÉ, MAIS dans lequel l'ODM a réussi à se porter partie civile, ALORS qu'il est suspect de complicité en n'ayant jamais instruit les informations qu'il a pu recevoir depuis longtemps, et qu'en cela son attitude ressemble fort à celle des évêchés vis à vis de leurs prêtres pédophiles... c'est une technique éprouvée d'attaquer pour se défendre et noyer un poisson nauséabond... Ce n'est pas un cas isolé, cf entre autres l'affaire HAZOUT.

  • Les prises de position du président du CNOM Dr BOUET, qui se prend pour un délégué syndical et essaye ainsi de se vêtir d'une virginité apparente ( relire quand même les infos le concernant...) ;

  • Les élections dans les différents ordres sont un excellent baromètre de leur mauvaise presse (à rapprocher du sondage ODOXA de 2018 sur l'image très négative de leur ordre par les médecins) . Pour celui des Kinés en 2020 on a appris que dans certains départements il y avait eu ZÉRO candidats (cdomk15 Cantal) et des taux d'abstention pharaoniques !!! L'ordre des infirmier.e.s reste d'une opacité totale, bien que tenu à bout de bras par l'argent des contribuables. Nous pensons que les élections aux conseils ordinaux départementaux (dont ceux de l'ODM) seraient l'occasion d'une abstention RECORD à laquelle nous vous appelons, et pour celles qui ont déjà eu lieu de s'assurer qu'il n'y a pas eu de fraudes, car les enjeux financiers sont majeurs pour les élus !!!

Nous voyons bien que le pouvoir anxiogène et dissuasif des Ordres reste viral, donc une de nos priorités cette année sera de faire une prospection juridique, qui va nous coûter de l'argent, et de rédiger un mémoire en défense utilisable par tout un chacun en proie aux attaques des ordres sur le terrain du refus de cotisations. Nous lutterons pour obtenir que les ordres deviennent FACULTATIFS et basés sur le volontariat.


Tout cela justifie donc notre appel à une ADHESION 2021 massive de votre part !


A NOTER : une AG est prévue en VISIOCONFÉRENCE en MARS21.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L' APPEL "COMPLEMENT d'ENQUÊTE" du 18 Novembre 2021 ( 37 Organisations)

  «  POUR un COMPLÉMENT d'ENQUÊTE sur  les PRATIQUES DISCIPLINAIRES de L’ORDRE des MÉDECINS  ENVERS les  PRATICIENS PRÉDATEURS SEXUEL...